Chœur Marc-Antoine Charpentier

Association A.M.A.C. 
Choeur Marc-Antoine Charpentier

Le chœur Marc-Antoine Charpentier est régi dans le cadre de l'association AMAC dont le siège social est situé à Melun en Seine et Marne.

Le Président:

Jean MARTIN

Conseil d'administration au 16 juin 2022:

            Président : Jean MARTIN

            Trésorier : François MARTIN, pouvant faire office de Vice-Président

            Trésorière adjointe : Nelly SOUBIRON 

            Secrétaire : Josiane GONCE

            Secrétaire adjointe : Dominique MILLERAT

            Administrateur : Marie-France DUPUIS

            Administrateur : Jean HUYNH 

Organisation en commissions

L'association MARC-ANTOINE CHARPENTIER  s'est organisée en commissions pour réaliser toutes les tâches nécessaire à son bon fonctionnement:

1.Relations internes entre les choristes : Commissaires : Dominique  Millerat – Marie-France Dupuis            

2.Relations externes à l’Association : Commissaires : Jean Martin – Josiane Gonce

3.Organisation matérielle lors des concerts : 

       a. Eclairage : Commissaire : Jean Huynh 

       b. Mise en place : Commissaire : François Martin 

4.Promotion des concerts : Commissaires : Josiane Gonce – Marie-France Dupuis

5.Animations, Bibliothèque et archives : Commissaire : Dominique Millerat

6.Guichet – billetterie - sécurité : Commissaires : Nelly Soubiron - Dominique Millerat. 

7.Site Internet : Commissaire : Nelly Soubiron 

8.Gestion de la base des données : Commissaire : Nelly Soubiron

9.Commission de financement : Commissaire à désigner           

 

Historique du Chœur Marc-Antoine Charpentier depuis 1963

L'association MARC-ANTOINE CHARPENITIER a été constituée le 3 juin 1963 et déclarée à la Préfecture de Seine-et-Marne le 19 juin 1963. Son nom lui a été donné par ses membres fondateurs, et en particulier par messieurs Henri Martin (Président), Maurice Valentin (Vice-président), l'abbé Raymond-Noël Bréhamet ainsi que Messieurs Léon Marichelle et Jean Martin.

Tous ensemble, à une époque difficile où les partitions des maîtres du XVIIème siècle français étaient encore rarement éditées, ils conjuguèrent leurs efforts à une chorale qui portait alors le nom de "Maîtrise Saint-Aspais-Le-Mée".

A la suite de difficultés de tous ordres, dues en partie à l'évolution des conditions de vie qui suivirent la guerre, il apparut nécessaire de modifier les activités et le cadre de cette chorale, et de les adapter aux exigences de la vie moderne, tout en sauvegardant l'essentiel de l'esprit qui animait déjà ce groupe: faire le mieux possible par amour de la Musique, par respect pour les compositeurs et pour le public.

C'est ainsi que prit naissance la chorale Marc-Antoine Charpentier. Son patronyme est celui d'un des plus grands compositeurs français de tous les temps, alors méconnu à cette époque. Il fut choisi entre tous parce que les membres fondateurs cités plus avant exhumèrent des archives de la Bibliothèque nationale plusieurs de ses œuvres.

1963 - Soixante ans d'existence -2023

3 juin 1963  : Création de la chorale.

Parmi les membres fondateurs : Maurice Valentin et Louis Carrot , directeurs de la Maîtrise Saint-Aspais le Mée qui existait depuis 1947. L'abbé Raymond-Noël Bréhamet, aumonier de la Prison Centrale de Melun, Prix du Conservatoire de Toulon, ancien musicien de la Musique de la Flotte, Président de la Fédération des Gueules cassées de France

Simone Hemmerdinger est la première accompagnatrice de la chorale

En 1966, Jean Martin, choriste depuis 1949, succède à l'abbé Raymond-Noël Bréhamet, nommé à Meaux.

En 1969, la chorale chante Saül de Haëndel sous la direction de René-Pierre Chouteau.

Sa collaboration durera jusqu'à son décès, en 1998. Le dernier concert fut le « Requiem » de Brahms donné à Melun, le 21 janvier 1997

Entre 63 et 66, l'effectif de la chorale passe de 30 à 60 choristes. Il atteint la centaine dès 1970.

En 1971, Jean-Claude Salvia, choriste depuis quelques années, devient chef adjoint.

La chorale chante à Paris à la Salle Pleyel, au Théâtre de la Musique, dans plusieurs églises (la Madeleine, St Germain-des-Prés, la Trinité, etc.) et dans de nombreuses villes de banlieue.

En 1980, elle va chanter le « Requiem » de Mozart, à la Meistersinger'Halle de Nüremberg, et en effectue l'enregistrement avec l'orchestre Symphonique de Nüremberg

En 1981, elle participe à la création mondiale du « Requiem » de Marc Eychenne

En 1983, la chorale perd son Vice-Président fondateur : Monsieur Maurice Valentin. Monsieur Jean-Pierre Doury, choriste depuis de nombreuses années, est élu à ce poste

En 1985, elle participe au Festival d'Uzès

En 1986, la chorale perd son Président Fondateur : Monsieur Henri Martin. Monsieur Jean Martin, l'un des deux derniers membres fondateurs est élu à cette fonction

En 1987, l'effectif de la chorale, en augmentation régulière depuis 1970, atteint un maximum de 175 choristes.

En 1988, elle enregistre pour la firme « Auvidis » le « Requiem » de Marc Eychenne

En février 1989, cet enregistrement est « Nominé » aux Victoires de la Musique, puis en août, elle participe au prestigieux Festival de la Chaise-Dieu

Elle chante de grandes œuvres du répertoire comme : Requiem de Verdi, Missa Solemnis de Beethoven, Carmina Burana de Karl Orff, Grande Messe des Morts de Berlioz

En 1991, elle enregistre à nouveau le « Requiem » de Mozart sous la direction de Richard Boudarham à la Collégiale de Champeaux

En mai 1991, elle participe au Festival du Mont Saint-Michel et chante à l'abbatiale de Lessay

Le 26 novembre 1993, la chorale participe à la création mondiale, à Melun, du « Mystère de St Hubert » de Jean-Louis Belgrand

La chorale continue à présenter de nouveaux programmes avec le «Requiem » de Fauré, le « Stabat Mater » de Poulenc et celui de Dvorak, « les Saisons » de Haydn, et aborde également le répertoire lyrique avec « Faust », « la Damnation de Faust », « Carmen », « la Belle Hélène » , « la Chauve-Souris », « Boris Godounov », « le Prince Igor », « Eugène Onéguine », et beaucoup d'autres

Le 12 décembre 2001, l'abbé Raymond-Noël Bréhamet décède dans sa 93 ème année. Il ne reste plus à ce jour qu'un seul membre fondateur.

En 2003 : 40ème anniversaire de la chorale : 1er concert : Requiem de Marc Eychenne et Rhapsodie pour alto, choeur d'hommes et orchestre de Brahms, le 17 janvier à Melun - le 28 janvier à Paris (la Madeleine)   

Fête organisée du 30 mai au 1 juin (cadre de la Salle des Fêtes de Melun) : exposition, réception officielle, accueil des anciens choristes, concert, repas, excursion sur la Seine, bal, édition d'une plaquette "les Quarantièmes rugissants"   

Création du "Salve Regina" de Marc Eychenne (commande de la chorale) le 5 décembre 2012 à Melun,  le 12 décembre à Paris (Eglise de la Trinité)

En 2008 :

Création du "Stabat Mater" de Marc Eychenne, oeuvre commandée par le choeur M-A. Charpentier -  Psaume 42 "Wie der Hirsch schreit" de Mendelssohn   :  le 30 mai à Melun  -  le 3 juin à Paris -   le 14 juin à Grisy-Suisnes

Enregistrement du "Stabat Mater" de Marc Eychenne les 14 et 15 juin. Diffusé à partir de novembre  

En 2013:

Célébration du 50è anniversaire du Chœur Marc-Antoine Charpentier – Réception des anciens du 31 mai au 2 juin. Le 31 mai : Requiem de Verdi à Melun

En 2014 :

Fin de l'année anniversaire avec une exposition tenue à l'Espace St Jean du 24 mai au 7 juin

23 mai : Concert de clôture à Melun : Stabat Mater de Dvorak

En 2018 :

En Septembre : Participation à la Célébration Orphéonique du Conseil Départemental pour la commémoration de l'armistice

En 2023 : 

Célébration du 60è anniversaire du Chœur Marc-Antoine Charpentier – Réception des anciens début juin 2023. Programmation du Stabat Mater de Dvorak à Melun

Historique  de la programmation du Chœur Marc-Antoine Charpentier depuis 1963: